Ouverture du réseau GLORIA au public – 25 mars 2013

Le 25 mars 2013 à 17:00 TU, le premier des 17 télescopes du réseau GLORIA a été ouvert au public. Ce télescope, TAD (Telescopio Abierto Divulgación solar – « Télescope solaire public libre ») est situé à l’observatoire du Teide (Institut d’astrophysique des Canaries) à Ténérife et sur le web, www.ot-tad.com. Très bientôt, un deuxième télescope, TELMA (TELescopio MAlaga –  » Télescope de Málaga ») scrutera le ciel à la station BOOTES-2 (EELM-CSIC) à Algarrobo Costa (Málaga (bootes.iaa.es).

Les utilisateurs peuvent créer un compte sur le réseau GLORIA à l’adresse users.gloria-project.eu et réserver du temps pour télécommander  le télescope TAD.  Un manuel en ligne est disponible : http://goo.gl/d7Ahx.

GLORIA est un projet de 3 ans financé par le septième programme cadre de l’union européenne (FP7/2007-2012, n° 283783) avec un budget de 2,5 millions d’euros.  Le projet a débuté en octobre 2011 et il était prévu d’ouvrir le réseau au public à mi-chemin du projet.  GLORIA est composé de 13 institutions provenant de 8 pays avec un total de 17 télescopes robotisés sur 4 continents: Afrique, Asie, Europe, et Amérique du Sud. Ceux-ci seront accessibles à tous via internet pour la télé-opération et l’acquisition d’images.

Un des objectifs de GLORIA est l’incorporation d’autres télescopes robotisés, publics ou privés.  Le temps d’observation pourra être échangé entre les télescopes partout dans le monde, permettant aux étudiants d’effectuer des observations pendant les heures de classe.

Une proche collaboration a été établie entre GLORIA et le projet CESAR (http://bit.ly/14oc6GN) dans le but d’intégrer 4 télescopes CESAR dans le réseau GLORIA.  Ces télescopes sont destinés à l’enseignement et sont installés en Espagne par l’intermède d’ESAC (European Space Astronomy Centre).

GLORIA est un projet de science citoyenne dont le but est de tirer profit de l’intelligence collective d’Internet. Dès à présent, les utilisateurs peuvent contribuer au calcul de l’activité solaire en obtenant et analysant les images de la surface du Soleil (photosphère) avec le télescope TAD.

Dans un futur proche, un grand nombre d’expériences seront incorporées sur des sujets aussi variés que la détection et/ou la caractérisation d’exo-planètes, d’astéroĭdes et d’autres objets du système solaire proches de la terre. Les utilisateurs pourront contribuer de bien d’autres façons, comme :

  1. Connecter de nouveaux télecopes au réseau. Les propriétaires de télescopes pourront échanger du temps d’observation et ainsi profiter de l’accès à d’autres régions du ciel ou à d’autres dispositifs expérimentaux.

  2. Créer de nouvelles expériences. Nous avons créé un outil web permettant aux utilisateurs de créer leurs propres expériences en utilisant le réseau GLORIA.

  3. Populariser l’astronomie. GLORIA organise des activités dans le but de susciter l’intérêt du public pour l’astronomie, en particulier les jeunes et les enfants. Quand l’opportunité d’observer un phénomène astronomique rare se présente (comme une éclipse totale du Soleil ou de la Lune), nous voyageons vers le meilleur endroit du monde et effectuons une transmission en direct de l’événement sur Internet (live.gloria-project.eu). En parallèle avec ces retransmissions, nous organisons des activités pédagogiques destinées surtout aux écoles. Tout le contenu est délivré sous licence libre de droits.

Dans les mois qui viennent, des nouvelles intéressantes ainsi que le compte-rendu d’ événements seront publiés sur le site web de GLORIA. Suivez-nous sur les réseaux sociaux et sur notre site web  (gloria-project.eu) pour rester informés des développements futurs.