L'esprit Lean Startup et le MVP (minimum viable product)

Accueil » L'esprit Lean Startup et le MVP (minimum viable product)

La "Lean Startup" est une méthodologie développée par Eric Ries qui se concentre sur le développement d'entreprises et de produits de manière plus efficace.

Elle préconise des cycles de développement courts, appelés boucles itératives de "construire-mesurer-apprendre", pour développer rapidement des produits basés sur les retours réels des clients plutôt que sur des suppositions.

Cette approche met l'accent sur la validation des hypothèses commerciales, la minimisation des déchets, et l'atteinte rapide d'un ajustement produit-marché.

Elle est populaire parmi les startups et les organisations entrepreneuriales cherchant à innover et à s'adapter rapidement dans des marchés imprévisibles.

1/ C'est quoi une startup ?

Une startup est une jeune entreprise innovante, généralement dans le domaine de la technologie, qui vise une croissance rapide basée sur un modèle économique scalable.

Ces entreprises recherchent souvent à résoudre un problème de manière nouvelle et originale, en exploitant des technologies émergentes ou en créant de nouveaux marchés.

Le financement initial provient souvent d'investisseurs providentiels, de capital-risqueurs ou via des plateformes de financement participatif, en raison du risque élevé et du potentiel de rendement élevé associé à ces entreprises.

2/ L’approche et l’état d’esprit Lean Startup

L'approche "Lean Startup" est apparu aux alentours de 2008. Cet état d'esprit comporte une approche assez différente du modèle économique classique.

Lean StartupModèle économique classique
Expérience, expérimentationPlanification (Business plan)
Retour marchéIntuition
Approche itérative (au fur et à mesure)Produit fini

Lorsque classiquement, une entreprise planifie les différentes étapes avec l'élaboration d'un "business plan", la start up  adopte un comportement différent et choisit de naviguer dans le flou et de se concentrer sur les besoins du client.

« Aucun business plan ne résiste au premier contact client » - Steve Blank.

Par la suite, alors qu'une entreprise élabore le produit fini en se basant sur une intuition des retours clients qu'ils devraient avoir, la startup décide de développer son produit en fonction des retours clients qu'elle réceptionne étape par étape.

a/ Elaboration Produit Système Traditionnel

innover-comme-une-startup-business-plan-traditionnel

b/ Elaboration Produit Système Startup

innover-comme-une-startup-lancements

Les objectifs d'une startup seront donc de passer de l’idée à un business viable le plus rapidement possible, en répondant au mieux au besoin du client et de réduire le risque d’échec (prendre des risques mesurés à chaque étape en apprenant pas à pas).

3/ La démarche pour se lancer

Si vous souhaitez vous inspirer de ce modèle pour l'adapter à votre activité, voici une démarche qui vous permettra de vous lancer.

Vous devez tout d'abord vous projeter des hypothèses. Pensez à "ce type de client" qui a "ce type de problématique" et mon produit va lui apporter "cette valeur".

Votre rôle sera donc, au fur et à mesure, de valider ces hypothèses en vérifiant que votre produit correspond toujours aux attentes de votre clientèle cible.

Il vous faudra adopter une démarche d’amélioration continue en fonction de vos retours clients. Après chaque lancement, il vous faudra éventuellement ré-adapter votre produit.

Mais dans ce cas, comment puis-je faire différents lancements ? N'oubliez pas qu'une démarche Startup ne propose pas directement le produit fini. Vous pouvez donc essayer de mettre en place différents moyens de connaître les retours de votre cible en fonction des étapes de conception de votre produit.

Voici des exemples de lancement :

a/ Customer interview

Le but étant de connaître au mieux les attentes réelles de vos clients. Pour cela, n'hésitez pas à mettre en place des questionnaires ou à aller interviewer votre client cible directement. N'oubliez pas qu'il vous faut comprendre leur problématique plutôt que vendre la solution en elle même.

b/ Attrait du concept

L'une des étapes incontournables de la conception de votre produit est d'estimer l'attrait de votre concept. Vous pouvez mettre en place des "landing pages" dont la seule action sera de s'inscrire ou de pré-commander le produit. Vous pourrez connaître l'attrait en analysant par exemple le taux de conversion. Vous pouvez proposer des réductions, des téléchargements gratuits ou toute autre offre qui pourrait déclencher l'intérêt pour la cible de vous suivre dans votre projet.

c/ Intérêt de la proposition de valeur (MPV)

Vous pouvez également tester l’intérêt de la proposition de valeur (MPV) sans forcément aller jusqu’au produit final en faisant tester un semblant de produit à des clients potentiels.

Illustration produit minimum viable

d/ Crowdfunding

Vous pouvez également vous inscrire sur des sites de crowdfunding pour essayer de récolter des fonds qui vous permettront de faciliter la production de votre produit. Les plateformes Kickstarter, Kisskissbankbank ou encore Ulule sont les 3 plateformes les plus connues à ce jour et peuvent être un bon point de départ pour récolter des fonds.

Différents outils sont à disposition en ligne pour que vous puissiez mettre en place certaines phases de test. Guillaume Chevalier nous a par exemple cité des outils tels que : Lawnchrock, Squarespace ou Strikingly. Nous vous conseillons par ailleurs WordPress qui fait partie des plateformes gratuites et des plus réputées pour mettre en ligne un site internet, où vous pouvez utiliser un template spécifique pour installer votre landing page.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Besoin d'aide pour développer votre business en ligne ?